ALCHIMIES...  de Philippe Carrette

 

EN ATTENDANT LES BARBARES

En attendant les barbares,
Moi seul je suis l’humanité.

Ni les pleurs des actualités
Rouge sur noir, sang sur écran,

Ni la tranquille indifférence
De ces zombies qu’on dit passants.

Ni ma femme, ni mon enfant,
Ni le regard doux de mon chien.

Ni les mères qui se défont,
Ni nos amantes, ni nos frères.

Ni le rhum et ni les copains
Ni nos voisins, ces faux coupables
D’un univers barbarisé.
Ces escargots cocoonisés
Qu’on appelle contemporains.

Ni mes erreurs, ni mes errances,
Ni tous nos projets avortés
Ne me permettent d’oublier...

... Qu’en attendant les barbares,
Moi seul, je suis l’humanité.

 

Copyright © 1997-2004 San Luis Potosi, Philippe Carrette. All rights reserved.

A Toufou Alchimies Qui sait